Chargement

Réforme du Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ)

CETTE PROPOSITION DE RÉFORME PEUT-ÊTRE MODIFIÉE DANS LES 30 JOURS SUIVANTS SON DÉPÔT!

C’EST LE TEMPS D’AGIR! 

Le 28 mai dernier, suite à de nombreuses consultations qui n’ont finalement pas été écoutées, des changements ont été annoncés par le ministre de l’Immigration Simon Jolin-Barrette concernant le PEQ.

Selon cet article de Radio-Canada, « le PEQ est un programme d’immigration qui permet aux étudiants étrangers et aux travailleurs temporaires qui vivent, étudient ou travaillent déjà dans la province d’obtenir, à terme, une résidence permanente.»

Parmi ces modifications :

  • Le retrait de la clause des droits aquis qui donnait le droit aux étudiant.e.s présentement au Québec, d’utiliser les règles telles qu’elles s’appliquaient lors de leur arrivée sur le territoire.
  • Prolongation des délais de traitement des dossiers de 20 jours ouvrables à 6 mois
  • Limitation de l’accès au programme en retirant le volet étudiant
    • Les diplômé.e.s universitaires (baccalauréat, maîtrise ou doctorat) seront admissibles au PEQ qu’après avoir travaillé à temps plein au Québec pendant 12 mois. Le travail ne doit pas nécessairement être en lien avec le domaine d’études, par contre, il doit figurer parmi les domaines d’emploi de niveau 0, A ou B de la Classification nationale des professions. Les années précédentes, aucune expérience de travail n’était nécessaire pour postuler au programme.

Par conséquent, il sera plus difficile d’obtenir un certificat de sélection du Québec (CSQ), donc plus difficile de devenir résident.e permanent.e. L’an dernier, près de 15 000 étudiant.e.s et travailleur.euse.s temporaires ont bénéficié du PEQ. Le resserrement des critères d’admissions affectera grandement nos membres, ce pour quoi, nous agirons!

CC0548.012

Il est RÉSOLU que le MAGE-UQAC se positionne en défaveur de tout changement au Programme de l’Expérience Québécoise qui réduirait l’accessibilité à la CSQ pour les étudiants internationaux.

Adoptée à l’unanimité

 

CC0548.013

Il est RÉSOLU que le MAGE-UQAC revendique que l’opinion des associations étudiantes et des établissements d’enseignement soit prise en compte avant de pouvoir apporter des modifications au Programme de l’Expérience Québécoise.

Adoptée à l’unanimité

Le MAGE-UQAC se positionne! Voici notre communiqué de presse officiel.

Consultez notre page Facebook pour connaitre nos actions!