Chargement

Accès libre

Une ville en Accès libre – un projet de développement durable

Le projet Accès libre UQAC est un concept d’approche multipartite de développement intégré des transports, dans une perspective de développement durable. Initié par la Société de transport du Saguenay (STS) et par le Centre alternatif de déplacement urbain de Saguenay (CADUS), il vise à favoriser la mobilité en transport actif et collectif pour la communauté étudiante de l’UQAC à Saguenay et en périphérie. À moyen et long terme, il permettra la transition vers l’électrification des transports et la baisse conséquente des émissions de gaz à effet de serre (GES).

Les parties prenantes

Les parties prenantes au projet sont la Société de transport du Saguenay, la Ville de Saguenay, le CADUS, l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), le MAGE-UQAC et d’autres grands pôles générateurs de déplacements (institutions d’enseignement, services publics et secteurs commerciaux).

La concertation de ces acteurs vise l’intégration horizontale et verticale de plusieurs facteurs fondamentaux en transport. En effet, il s’agit d’articuler de manière cohérente et fluide l’offre et la demande en transport, les lieux d’origine et de destination, ainsi que les modes de transport actifs et collectifs autant au niveau des infrastructures que des services.

Les saines habitudes de vie et le développement durable

Accès libre UQAC intègre aussi les principes de création de milieux favorables aux saines habitudes de vie, ainsi que ceux du développement durable. En effet, le projet contribuera à réduire les émissions de gaz à effet de serre par les transports, viendra réduire la dépendance à l’automobile et au pétrole, va favoriser l’accès à la mobilité, aux études, au travail, aux services et aux commerces. Il s’agit donc d’une approche favorisant l’équité, l’innovation, la santé, le partage de la richesse et la transition vers des modes de transport et des énergies durables.

Le projet consiste à :

  • Aménager une gare intermodale près du Pavillon principal de l’UQAC ;
  • Mise en opération de la ligne express 175. Celle-ci dessert l’axe Centre-ville, CIUSS, Cégep de Chicoutimi, UQAC et Zone Talbot à fréquence élevée aux heures de pointe ;
  • Installer et gérer un système de voitures électriques en autopartage ;
  • Installer un parc de vélo électrique en libre-service ;
  • Développer les infrastructures piétonnes et cyclables ;
  • Prévoir l’implantation de stationnements incitatifs.

Ce genre d’initiative peut contribuer à faire véritablement de Ville de Saguenay une Cité du savoir, une communauté en transition, une ville intelligente.

SOURCE : CADUS