MAGE-UQUOI
Application MAGE-UQAC
FIDEP
ass coll
Chicoutimi
Partiellement ensoleillé
20°C
 

Menu du jour à la Cafétéria étudiante


Activités de la semaine

Aucune activité d’inscrite pour la semaine, pour nous faire parvenir les vôtres, contactez-nous.

Questionde la semaine

  • Polls

    Quelle activité aimeriez-vous que le MAGE-UQAC organise ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

Administrateur


Respect des valeurs à ville Saguenay

(03/06/2014)

Lorsque nous sommes une organisation comme le MAGE-UQAC, nous avons un cahier de positions, nous devons respecter des Statuts et règlements, et nous représentons et défendons des valeurs fondamentales. Il en va de même pour toute organisation qui représente et défend les intérêts de ses membres.

À Ville de Saguenay, les valeurs de la municipalité indiquées dans le code de déontologie des élus municipaux sont les suivantes : L’intégrité, la prudence dans la poursuite de l’intérêt public, le respect envers les autres membres, les employés de la municipalité et les citoyens, la loyauté envers la municipalité, la recherche de l’équité et l’honneur rattaché aux fonctions de membre du conseil. (lien vers le code de déontologie ici)

Hier, je suis allée au conseil de ville Saguenay à La Baie et j’ai malheureusement constaté que plusieurs de ces valeurs ne semblent pas être partagées par tous.

Mme Josée Néron, conseillère municipale, a accusé le maire M. Jean Tremblay de diffamation et a demandé des excuses publiques. Mme Néron a relaté des faits et cité plusieurs des propos de M. Tremblay à son endroit.

En réponse à ses demandes d’excuses tout à fait légitimes, M. Tremblay est resté indifférent, a refusé de s’excuser et a même qualifié cette demande d’excuses comme étant du « niaisage ».

Je ne comprends pas comment un Maire puisse parler en mal et nuire à la réputation d’un élu municipal. M. le Maire doit, encore plus que toutes les personnes autour de la table du conseil municipal, veiller à ce que les droits et intérêts ainsi que les valeurs de la Ville soient respectés, SURTOUT, lorsque Monsieur préside l’instance.

Je salue donc le travail et les efforts de Mme Néron pour le respect des valeurs véhiculées par la Ville, et je l’appuie en mon nom personnel dans sa demande d’excuses auprès de M. Tremblay.


[AWD_likebutton send="1" width="600" faces="1" action="recommend" type="xfbml" colorscheme="dark"]