MAGE-UQUOI
ass coll
Chicoutimi
Averses
15°C
 

Menu du jour à la Cafétéria étudiante


Activités de la semaine

Aucune activité d’inscrite pour la semaine, pour nous faire parvenir les vôtres, contactez-nous.

Questionde la semaine

  • Polls

    Quelle activité aimeriez-vous que le MAGE-UQAC organise ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

Administrateur


Pétition sur le financement des organismes de défense collective des droits

(27/05/2013)

Les organismes communautaires en défense de droit sont activement présents dans la vie communautaire et politique québécoise. Ces derniers ont comme mandat de défendre les droits des citoyens et d’assurer le maintien des acquis sociaux dans une perspective de mobilisation et de transformation sociale. Ces organismes de défense de droits vont être les premiers au combat pour lutter contre des politiques qui nuisent à la population et pour décrier des injustices. Ils ont une grande importance puisqu’ils représentent en quelque sorte la voix citoyenne et sont les gardiens des droits sociaux. Grâce à ces derniers, tous les Québécois ont pu avoir accès à des programmes visant à améliorer leurs qualités de vie, on peut penser aux congés parentaux, à l’assurance emploi et à l’aide sociale, entre autres.

Alors que plus de 300 organismes de défense de droits existent actuellement au Québec, ces derniers sont actuellement confrontés à un problème de sous-financement majeur. Les fonds octroyés à ces organismes sont distribués en fonction de la nature de leur mission. Alors que le financement moyen des organismes communautaires autonomes est de 122 046 $ par année, les organismes de défense collective des droits reçoivent en moyenne la modeste somme de  58 715 $. Ce sous-financement affecte l’accessibilité et la qualité des services offerts par ces derniers et constitue un problème considérable pour leur survie.

Prenons à titre d’exemple LASTUSE, un organisme ayant pour mission la défense des droits des personnes sans emploi et à faible revenu au Saguenay-Lac-St-Jean. L’organisme, aux prises avec un problème de sous-financement, doit composer avec un manque de personnel et se voit obligé de fermer ses portes durant l’été, laissant plus de 600 personnes dans le besoin sans aucun soutien durant cette période.

 

Dans le but de soutenir les organismes de défense de droit, nous vous invitons à signer une pétition qui demande au gouvernement du Québec de reconnaître l’apport important des groupes de défense collective des droits en augmentant le financement qui leur est accordé.

http://www.assnat.qc.ca/fr/exprimez-votre-opinion/petition/Petition-3811/index.html

 

Ensemble, reconnaissons et soutenons le travail des organismes de défense collective des droits !

 


[AWD_likebutton send="1" width="600" faces="1" action="recommend" type="xfbml" colorscheme="dark"]