ÉLECTION mage-uqac
Application MAGE-UQAC
FIDEP
ass coll
Chicoutimi
Nuageux
6°C
 

Menu du jour à la Cafétéria étudiante


Activités de la semaine


Questionde la semaine

  • Polls

    Quelle activité aimeriez-vous que le MAGE-UQAC organise ?

    Voir les résultats

    Loading ... Loading ...

Communiqué – Les associations étudiantes de régions mettent la table pour une nouvelle alliance nationale.

(26/02/2015)

Jeudi 26 février 2015 : Les étudiants et étudiantes des régions prennent l’initiative d’entamer la création d’une nouvelle association étudiante nationale.

Depuis plus d’un an, les associations étudiantes de régions se rencontrent au sujet des difficultés qu’elles ont quant à leur représentativité nationale. Les associations échangent ensemble sur les fondations d’une structure nationale à leur image, dont le modèle serait basé sur des composantes primordiales pour ces associations :

  • La souveraineté locale
  • La facilité d’être entendu par tous et pour tous
  • La capacité de faire front commun sur le plan politique
  • La primauté du profil plus que du nombre
  • La facilité d’affiliation et de désaffiliation

Lors d’une rencontre tenue les 6, 7 et 8 février dernier, les associations (Association Générale des Étudiants et Étudiantes du Campus de Rimouski (AGECAR), l’Association Générale des Étudiant(e)s de l’Université du Québec à Trois-Rivières (AGEUQTR), le Regroupement des étudiantes et des étudiants de maîtrise, de diplôme et de doctorat de l’Université de Sherbrooke (REMDUS) et le Mouvement des Associations Générales Étudiantes de l’université du Québec à Chicoutimi (MAGE-UQAC)) ont exprimé les fondements de ce qui pourrait être la prochaine grande association étudiante nationale au Québec. Suite à l’expression de ces fondements, certaines associations de grands centres ont soulevé leur intérêt.

Aujourd’hui, les associations initiatrices s’ouvrent à l’ensemble des associations étudiantes qui souhaiteraient faire partie de cette nouvelle « alliance » nationale et appellent l’ensemble du mouvement étudiant à entamer une réflexion sur la question. L’idée n’est pas de construire une structure en opposition avec les grands centres, mais plutôt de construire une structure où les différentes réalités étudiantes du Québec seraient représentées à juste titre.

Il reste aujourd’hui quelques chantiers afin de finaliser ces fondements et de les rendre opérationnels. Le MAGE-UQAC a espoir que cette initiative se concrétise durant l’année 2015.

«Maintenant plus que jamais il importe de construire une alternative viable pour les étudiant(e)s du Québec, tout en apprenant des erreurs du passé » déclare Médérick Potvin v.-p. aux affaires externes du MAGE-UQAC.

« Ni la TaCEQ, ni la FEUQ, mais une association pour les membres et par les membres » mentionne Victor Bilodeau, vice-président aux affaires politiques et externes du REMDUS.

« Cette initiative des associations régionales universitaires se veut un moyen de palier à la non-représentation de celles-ci, car la prédominance des associations montréalaises au sein des associations nationales actuelles a causé leur perte. » affirme Mathieu Roy président de l’AGE-UQTR


[AWD_likebutton send="1" width="600" faces="1" action="recommend" type="xfbml" colorscheme="dark"]